Certification H & E

Certification Habitat  &  Environnement

L’acquisition ou la location d’un bien immobilier est un acte important, s’assurer de la qualité d’une réalisation est un souhait très légitime.

Les certifications Qualitel et Habitat & Environnement sont délivrées aux programmes de logements neufs d’immeubles collectifs ou de maisons  individuelles groupées (lotissements).

Et parce que les réglementations et les normes de construction évoluent sans cesse, les certifications garantissent un niveau de qualité technique toujours supérieure à la moyenne des constructions neuves, et ce à partir d’un examen rigoureux des documents techniques (plans, devis, descriptifs).

Au quotidien les avantages d’un logement certifié Qualitel et/ou Habitat & Environnement sont :

ECONOMIES

Les logements certifiés garantissent une performance énergétique de niveau A ou B, ce qui revient à diviser par 2 à 3 les consommations d’énergie (la moyenne nationale se situe entre le niveau D et E).

Des systèmes permettant d’économiser l’eau et l’électricité

La conception des logements certifiés permet d’envisager une réduction moyenne des consommations en eau de 16%.
 
Des produits certifiés

La plupart des produits mis en œuvre dans les logements Qualitel/Habitat & Environnement - revêtements de sols, ballons d’eau chaude, robinetteries, éclairages, système de ventilation - sont certifiés par des organismes habilités et reconnus (par exemple la certification NF).
Les produits certifiés sont soumis à de nombreux tests de contrôle permettant de vérifier qu’ils répondent bien à des normes exigeantes en matière de sécurité et de qualité.

CONFORT

Une isolation acoustique renforcée

Dans les logements certifiés Qualitel/Habitat & Environnement, l’isolation acoustique renforcée offre un niveau de confort plus important.

Une bonne répartition de la luminosité

En dehors des économies d’éclairage qu’elle permet, la lumière naturelle entrant dans le logement est une source importante de bien-être. Dans un logement certifié Habitat & Environnement, une surface minimale d’ouverture est imposée par rapport à la surface de la pièce pour le séjour, la cuisine et au moins une des chambres, garantissant un apport en lumière naturelle dans tout le logement. Ce rapport est appelé « indice d’ouverture ».

Un chauffe-eau adapté aux besoins

Pour chaque type d’appartement - studio, 2 pièces etc. - le référentiel Qualitel/Habitat & Environnement impose une capacité minimale à respecter. C’est l’assurance de bénéficier d’un système de production d’eau  chaude correctement dimensionné et adapté à sa consommation.

SANTE

Un air intérieur plus sain

La qualité de l’air intérieur repose en grande partie sur un système de ventilation de bonne qualité. Dans un logement certifié, les systèmes seront choisis en fonction de critères objectifs stricts, et soumis à un contrôle de fonctionnement une fois l’installation réalisée. Ce contrôle garantit le bon fonctionnement de toutes les fonctions du système

Des matériaux peu émissifs

Les matériaux de construction ou de décoration employés dans les logements certifiés sont étiquetés selon les dernières normes en vigueur. L’étiquetage rend compte des taux d’émissions nocives de matériaux tels que les revêtements de sol, de mur ou de plafond, les cloisons, les produits d’isolation ou encore les fenêtres. Ces matériaux devront obligatoirement être au moins de niveau B pour les logements certifiés Habitat & Environnement.

ENVIRONNEMENT

Des rejets en co2 moins importants

L’énergie consommée dans un logement engendre nécessairement des rejets de gaz à effet de serre, soit directement, lors de la combustion dans l’habitation (chauffage au gaz) soit indirectement lors de la production de l’énergie électrique (centrale thermique à charbon).  La moindre consommation d’un logement performant énergétiquement permet de diminuer d’autant les rejets de CO2.

 Une utilisation responsable du bois

Le bois permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre. C’est pourquoi le référentiel Habitat & Environnement s’appuie sur les textes de loi exigeant qu’un volume minimum de bois soit employé dans la construction. Les bois utilisés doivent également avoir obtenu un label ou une certification (PEFC en Europe, FSC dans le monde) attestant que ce bois provient de forêts gérées durablement, avec pour objectif le maintien ou la restauration des ressources forestières.